Conseil Permanent de l’OEA intervention de l’Ambassadeur Duly Brutus

Conseil Permanent de l’OEA
Intervention de l’Ambassadeur Duly Brutus
Sur l’élection de l’Ecrivain haïtien Dany Laferrière
A l’Académie française, le 13 décembre 2013

 

Monsieur le Président,

 

dany laferriereJe me réjouis de m’associer aux interventions des deux Ambassadeurs qui m’ont précédé et aussi de partager avec cette illustre Assemblée l’heureuse nouvelle de l’élection à l’Académie Française de l’écrivain haïtiano-canadien Dany Laferrière. Certes, nous partageons aussi cette joie avec le Canada, son pays d’adoption.

 

En effet, ce choix n’est pas surprenant. Il est plutôt du à l’importance de son œuvre et à la contribution de ce grand romancier aux progrès de la langue française. Désormais Dany Laferrière aura l’honneur d’occuper le siège numéro 2 qu’occupèrent Montesquieu et Alexandre Dumas fils.

 

Le nouveau statut d’immortel que confère cette distinction augure une ère nouvelle pour le monde littéraire haïtien de voir un de ses adeptes gravir les prestigieux escaliers du 23 Quai de Conti, à Paris 6. Il convient aussi de faire l’éloge de la francophonie qui se renforce chaque jour et qui réitère une fois de plus sa diversité.

 

Monsieur le Président,

 

L’écrivain haïtiano-canadien que nous honorons aujourd’hui a plus d’une dizaine de publications dont le best seller « comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer », roman paru en 1985, qui 4 ans plus tard a été projeté sur grand écran. Parmi ses œuvres, permettez que je cite Eroshima, l’Odeur du café, le Gout des jeunes filles, Chronique de la dérive douce, la Chair du maitre, le Charme des après-midi sans fin et le dernier en 2009 l’Enigme du retour, qui lui a valu le prestigieux prix Médicis.

 

La contribution de Dany Laferrière à la langue française est énorme. Il ne fait aucun doute qu’avec son entrée à la prestigieuse Académie française, il apportera un peu de saveur créole caribéenne à la langue française. Certes, il a aussi renforcé l’espoir de millions de jeunes haïtiens qui voient en lui un porte étendard des valeurs intellectuelles et morales. De fait, il a choisi d’être en Haïti parmi de jeunes étudiants au moment de l’annonce de son élection pour occuper le siège numéro 2 de l’Académie française.

 

Je voudrais terminer avec cet extrait tiré de la déclaration du Président de la République, S.E.M Michel Joseph Martelly saluant l’élection de Dany. Je cite : « Cette nouvelle fonction de M. Dany Laferrière, vient encore confirmer l'excellence et le dévouement de ce fils de Petit-Goâve. C'est d'abord un honneur pour les Haïtiens qui ont toujours honoré le savoir et l'ouverture de ce grand auteur, ensuite une preuve de l'acte d'écrire sur le temps, et une fierté pour les autres écrivains de sa génération, ainsi que les jeunes écrivains. » Fin de citation